#restezchezvous

Confinés que nous sommes, il nous reste à imaginer des paysages intérieurs pour se réapproprier l’espace vécu de nos logis.